Dès la naissance

Les mobiles pour bébé

Quelques semaines après sa naissance, Lila disposait (par chance!) d’assez longs moments d’éveil au cours desquels elle était calme, apaisée et disponible pour observer et découvrir son environnement. C’est alors que je me suis mise en quête d’éléments à lui proposer pour éveiller son sens de l’observation et sa curiosité.

J’ai tout d’abord découvert que l’un des premiers objets qu’il est possible de proposer à son bébé pour l’éveiller est le mobile. 

En effet, dans un premier temps, l’une des activités favorites d’un nouveau-né (hormis dormir, téter et être blotti contre papa et maman) c’est d’observer son environnement. Le mobile est donc un objet qui lui permet de développer ses sens tout en le distrayant.

Oui mais seulement voila : il n’est pas toujours évident de choisir un mobile qui soit réellement adapté aux facultés de notre bébé. Il faut dire que l’abondance de jouets et d’équipements dans les magasins de puériculture ne nous facilite pas souvent la tâche non plus…. En ce qui me concerne, j’étais initialement un petit peu sceptique quant aux arches d’activités et mobiles très colorés ou surchargés d’éléments. Peut-être que pour un nourrisson, des choses plus simples existaient et peut-être qu’elles seraient plus adaptées aux premières semaines de vie?

Après quelques lectures et recherches, c’est du côté de l’approche de Maria Montessori (bien évidement 🙂 ) que j’ai trouvé mon bonheur avec les deux premiers mobiles (le mobile de Munari et le mobile des Octaèdres) d’une progression établie en fonction des capacités visuelles du nourrisson. 

N’étant pas très à l’aise avec les activités manuelles, j’ai acheté un kit proposé chez Nature et découvertes (lien ici) qui permet de réaliser au total quatre mobiles de la progression Montessori. Un guide complet est proposé pour les confectionner et tout le matériel nécessaire est fourni : très pratique ! 

Dans cet article : j’évoque principalement les deux premiers mobiles que j’ai choisi de mettre à la disposition de Lila. J’aborde ensuite un autre type de mobile que j’ai utilisé en suivant. Je vous donne aussi des petits conseils pour proposer la bonne dose de stimulation à votre bébé sans trop le fatiguer.

Le mobile de Munari

Mobile de Munari

Il peut être présenté environ dès la troisième semaine après la naissance car il s’adapte parfaitement à la vision du nourrisson qui perçoit bien les forts contrastes tels qu’une image ou forme blanche sur une fond noir et inversement, une image noire sur un fond blanc.

Ce mobile se compose donc de formes contrastées mais aussi d’une sphère transparente qui réfléchit la lumière.

Si l’on veut faire les choses parfaitement bien, il est préconisé de le suspendre au plafond. En toute honnêteté, je ne savais pas trop comment m’y prendre pour faire cela dans mon salon, ce n’était pas très pratique. J’ai finalement opté pour un peu d’adaptation en l’accrochant à une arche en bois classique. (Vous en trouverez quelques-unes personnalisables sur des sites tels qu’Etsy par exemple).

Mobile de Munari adapté à l’arche que j’avais choisie.

Pour installer le mobile, il faut essentiellement tenir compte du fait que le bébé a un champ visuel réduit à environ 20 – 30 cm. Mais il faut tout de même le placer hors d’atteinte pour qu’il ne puisse pas le toucher puisque l’objectif principal consiste à développer son sens de l’observation et ses capacités d’attention.

Ici, le résultat fut immédiat, à peine mis en place, Lila était littéralement captivée !

Ce n’est pas ce qui était véritablement préconisé mais je me suis permise de faire quelques adaptations (parce qu’on fait bien ce qu’on peut mais surtout ce qu’on veut!)

J’ai varié un petit peu les modalités, je plaçais le mobile tantôt directement au dessus d’elle, tantôt plutôt sur sa gauche, ou sa droite. Cela lui a permis de bien mobiliser sa tête (point important pour prévenir les problèmes de plagiocéphalie, syndrome de « la tête plate »).

Comme de nombreux bébés Lila a traversé des phases où elle préférait mettre sa tête plutôt d’un côté que de l’autre. Ainsi, pour prévenir les soucis que cela peut engendrer à la longue, j’ai toujours essayé de trouver des petites astuces pour capter son attention et favoriser au maximum la mobilité de mon bébé. Ce sera l’objet d’un de mes prochains articles.

Je recommande vraiment (au moins) la réalisation du mobile de Munari car il est plutôt simple à faire soi-même et j’ai éprouvé une grande satisfaction en voyant mon bébé y prêter immédiatement et quotidiennement autant d’intérêt. 🙂

Le mobile des Octaèdres


Le mobile des octaèdres

J’ai fait le choix de proposer un deuxième mobile lorsque Lila avait environ cinq semaines (comme cela est préconisé dans l’approche Montessori car oui, parfois je fais les choses très bien). J’ai également utilisé le kit de chez Nature et découvertes (lien ici) pour le réaliser.

Le mobile des Octaèdres met en avant trois formes géométriques qui sont, cette fois-ci, en couleur ! Trois couleurs bien distinctes et vives. 

J’ai été étonnée de constater que le moment auquel j’ai proposé ce mobile à Lila correspondait parfaitement au moment où elle s’était lassée du précédent. Il était parfaitement adapté à son intérêt et à ses capacités qui avaient évolué.

C’est un point auquel j’ai souvent essayé de prêter attention en participant à l’éveil de mon bébé : trouver la bonne dose de stimulation, le juste équilibre pour susciter son intérêt et sa curiosité sans sur-stimuler (et ce dernier point n’est pas toujours évident!).

Le kit que j’avais acheté permet de fabriquer deux mobiles supplémentaires (le mobile de Gobbi et le mobile des danseurs). Ils se proposent entre 2 et 4 mois. Toutefois j’ai choisi de ne pas les réaliser.  

En toute honnêteté, c’est surtout parce que j’avais pris du retard dans leur confection (oops!) et Lila était plutôt intéressée par d’autres possibilités que la simple observation d’objets. J’ai pu le constater dès la mise en place du mobile des Octaèdres : elle cherchait vraiment à saisir les éléments du mobile (et elle s’agaçait!). C’est pourquoi il me parait important de différencier l’objectif des activités que l’on propose. Les mobiles Montessori font partie des activités visuelles, ils permettent de stimuler l’enfant visuellement. L’objectif n’est donc pas de les attraper.

Vous le savez aussi, mais chaque enfant est différent, ainsi ce qui convient à l’un ne conviendra pas forcément exactement de la même manière à un autre, c’est pourquoi il me semble tout aussi important d’écouter avant tout nos bébés : finalement, ce sont eux nos guides !

J’ai personnellement cessé de proposer les mobiles à Lila, afin de pouvoir lui proposer d’autres activités adaptées à ses envies et capacités. Mais on peut aussi combiner les différentes possibilités : des mobiles pour simplement observer, des mobiles avec objets suspendus à attraper, des objets placés au sol etc.

Les mobiles « traditionnels »

A partir de cet instant (environ vers ses trois mois), j’ai commencé à mettre à la disposition de Lila un mobile avec des objets suspendus plus « traditionnels », de type anneau et balle de préhension entre autres. Cela peut être intéressant de proposer également des objets sonores comme un grelot par exemple, que l’on peut aussi suspendre.

L’intérêt de ces objets évolue progressivement : il ne s’agit plus uniquement de développer les capacités d’attention et d’observation.

En effet, à ce stade bébé améliore sa perception des reliefs et surtout il contrôle de mieux en mieux les mouvements de ses bras. On dit qu’il est capable « d’explorer la relation entre la vision et le toucher ».

On peut lui proposer des mobiles plus classiques, avec quelques couleurs, quelques jouets suspendus. Toutefois, il me semble qu’il faut veiller à ce que le mobile ne soit pas trop surchargé d’objets. Cela peut provoquer une sur-stimulation et vite agacer notre bébé. Privilégions donc si on le souhaite, et si on le peut, la qualité à la quantité.

Petits conseils pour éveiller sans sur-stimuler grâce aux mobiles

-Encore une fois, essayons d’identifier et de nous adapter aux capacités de notre bébé. Cela tombe bien : les mobiles Montessori suivent une progression qui colle parfaitement à ce qui l’intéresse. Il est donc important de prendre le temps et de ne présenter qu’un seul mobile à la fois. De toute manière, on s’en rend rapidement compte lorsqu’on fait une proposition non adaptée : notre bébé s’en fiche, il est indifférent, ou il s’agace ! Pas la peine d’insister 🙂

-Pour que ce soit confortable à observer et optimiser la visibilité, essayez de placer le mobile au niveau de la poitrine du bébé. Si vous pouvez le disposer à une distance de 30 à 70 cm au maximum du bébé : c’est parfait !

-Comme l’observation des mobiles fait partie des premières activités pour éveiller son bébé, on évite de les placer dans l’espace dédié au sommeil ! En effet, l’objectif du mobile c’est de stimuler la vision, et non pas de perturber l’endormissement.

-Et comme c’est une activité d’éveil, on essaie de la proposer à un enfant calme et disponible (autrement dit un bébé nourri, reposé et sécurisé 🙂 )

-Enfin, il est toujours pertinent d’observer son bébé pendant ces moments-là (d’une part parce que franchement c’est plutôt plaisant de le voir s’émerveiller) mais aussi parce qu’il vaut mieux être vigilant et ne pas le laisser trop longtemps exposé aux mobiles : cela reste une stimulation, et quand un bébé de quelques semaines ou mois en a assez, il n’est pas encore capable de se sortir de cette activité. Le plus souvent, un bébé qui n’est plus intéressé tourne la tête, s’agite et peut se mettre à pleurer.

Je réalise à quel point il est fascinant d’assister aux progrès d’un bébé. Chaque jour rime avec découverte et nouveauté. Après avoir longuement observé puis essayé d’attraper, on sait qu’ils se mettront ensuite à tenter de toucher les objets… avec leurs pieds ! 🙂

Et de votre côté, quel est le mobile préféré de votre bébé?

1 réflexion au sujet de “Les mobiles pour bébé”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s